Séminaire « Race et Culture : Questionnements philosophiques » : Journée de clôture – 23 juin


Journée de clôture du séminaire
Race et Culture : Questionnements philosophiques

« Race et Culture au prisme des empires »

23 juin – séance hybride

En présence, ENS, Lyon
Site Descartes, Bâtiment Buisson, salle D8.003
En visioconférence (après inscription à l’adresse : sophie.guerard@ens-lyon.fr)

 

10h-10h20
M. Bessone, S. Guérard de Latour, J. Mascat – Introduction

10h20-12h
Ann Laura Stoler (New School for Social Research) – La philosophie face au terrain impérial

Répondante : Jamila Mascat (université d’Utrecht)

Discussion

12h-13h30 : Déjeuner

13h30-15h10 : Mohamed Amer Meziane (Université Brown) – La race, le ciel et la terre. L’impérialité coloniale entre spectralité et dissémination

Répondante : Lila Droussent (ENS de Lyon,Triangle)

Discussion

15h10-15h40 : pause

15h40-17h20 : Yann Allard-Tremblay (Université McGill) – Consolation et Réconciliation: une voie depuis la blanchité vers l’humanité

Répondante : Magali Bessone (université Paris 1, ISJPS)

Discussion

17h20 : Fin de la journée

 

Présentation des invité.e.s :

Ann Laura Stoler est professeur d’anthropologie d’histoire à la New School for Social Research à New York. Ses travaux portent sur les études coloniales et postcoloniales, sur l’anthropologie historique, les théories féministes et la question des affects. Elle s’est particulièrement distinguée par ses recherches sur la race et la sexualité qu’elle appréhende à partir de ses analyses sur Michel Foucault. Elle est l’autrice de Capitalism and Confrontation in Sumatra’s Plantation Belt, 1870-1979 (1985), Race and the Education of Desire: Foucault’s History of Sexuality and the Colonial Order of Things (1995), Carnal Knowledge and Imperial Power: Race and the Intimate in Colonial Rule (2002), Along the Archival Grain: Epistemic Anxieties and Colonial Common Sense (2009), and Duress: Imperial Durabilities in Our Times (2016).

Mohamed Amer Meziane est professeur assistant au Centre des Etudes sur le Moyen-Orient à l’université Brown. Spécialiste des questions de sécularisation et de laïcité en France, envisagées depuis l’histoire de la colonisation et de l’empire français, il a publié Des empires sous la terre. Histoire écologique et raciale de la sécularisation (La Découverte, 2021) et Au bord des mondes. Vers une anthropologie métaphysique (Vues de l’esprit, 2023).

Yann Allard-Tremblay est professeur assistant de science politique au Département de Science Politique de l’université McGill. Spécialiste des théories de la décolonisation et de l’indigénisation, ainsi que des questions autochtones au Canada, il consacre ses travaux aux effets d’invisibilisation que la théorie politique dominante produit sur les revendications des peuples autochtones et, réciproquement, sur le rôle que peuvent jouer ces revendications dans la transformation des concepts et des conduites politiques. Il a publié de nombreux articles dont « The Flying Heads of Settler Colonialism; or the Ideological Erasures of Indigenous Peoples in Political Theorizing » (Political Studies, 2021) et « The Two Row Wampum: Decolonizing and Indigenizing Democratic Autonomy » (Polity, 2022)

 

 



Citer ce billet
sabinatortorella (2023, 13 juin). Séminaire « Race et Culture : Questionnements philosophiques » : Journée de clôture – 23 juin. NoSoPhi. Consulté le 22 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sflt

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search