Publications

2023

« Temps de crise(s) »
dossier coordonné par
Isabelle Aubert et Sabina Tortorella
Revue Consecutio rerum, VI, 12

Le numéro peut être téléchargé ici :
http://www.consecutio.org/wp-content/uploads/2022/08/CR12online.pdf

Sommaire
Présentation
Isabelle Aubert & Sabina Tortorella, Un présent en crise
I. Les crises du XXIème : des crises de société nouvelles ?
Etienne Balibar, Mi-temps de la crise. Expériences, questions, anticipations
Elsa Bansard, La pandémie de Covid-19 est-elle une « crise sanitaire » ?
Marie Goupy, La signification des pouvoirs de crise économiques chez Eric Posner et Adrian Vermeule : temporalité du droit et fin de l’histoire
II. Les crises du politique, menaces pour la démocratie
Rainer Forst, Zwei schlechte Hälften ergeben kein Ganzes. Zur Krise der Demokratie
Sabina Tortorella, L’autorité en crise. Une confrontation entre Alexandre Kojève et Hannah
III. Perspectives marxistes : de la crise du capitalisme à la crise environnementale
Galatée De Larminat, Gramsci, penseur de l’hégémonie en ses crises
Franck Fischbach, Critique sociale et crise écologique
IV. Epistémologies de la crise : entre modernité et post-modernité
Nicolas Piqué, Crise, discordance des temps et strate
Eugenia Gaia Esposito, Un gioco di specchi: il “fantasma” della crisi nella Teoria dei sistemi sociali di Niklas Luhmann
Giulia Bergamaschi, Nostalgie metafisiche: la crisi delle scienze nell’era postmoderna

2022

Expériences vécues du genre et de la race
sous la direction de Marie Garrau, Mickaëlle Provost

http://www.editionsdelasorbonne.fr/fr/livre/?GCOI=28405100567580&fa=author&Person_ID=6418

Introduction
L’oppression au prisme de la phénoménologie (et retour). À propos du projet de phénoménologie critique
Marie Garrau et Mickaëlle Provost
Première partie
La phénoménologie, une épistémologie critique ?
Chapitre 1
Merleau-Ponty et les mondes non européens. Les politiques (post)coloniales du perspectivisme
Matthieu Renault
Chapitre 2
Voir et faire voir les races : l’apport d’une phénoménologie politique à une philosophie critique des races
Magali Bessone
Chapitre 3
Sur la liberté de « philosopher ». Petites réflexions de mère célibataire
Marion Bernard
Deuxième partie
Le politique au prisme de l’intime
Chapitre 4
La socialisation de l’intime. La transformation du concept d’aliénation dans Le Deuxième sexe de Beauvoir et Saint Genet de Sartre
Alexandre Féron
Chapitre 5
Penser le corps vécu des femmes : féminisme et génitalité
Camille Froidevaux-Metterie
Troisième partie
Politiques de l’expérience
Chapitre 6
Penser les résistances au prisme de la phénoménologie : Merleau-Ponty, Fanon et la possibilité d’une phénoménologie critique
Mickaëlle Provost
Chapitre 7
Les slogans féministes : transformation sociale et pratique politique de soi
Mona Gérardin-Laverge
Postface
Déconstruire le réel : la phénoménologie critique comme antinaturalisme.
Entretien avec Johanna Oksala
Réalisé et traduit par Mickaëlle Provost et Marie Garrau


« De notre responsabilité pour la justice
Penser le politique avec Iris Marion Young »
dossier coordonné par Marie Garrau
Archives de Philosophie – Tome 85, cahier 3, Juillet-Septembre 2022

Le numéro peut être consulté ici

 

2021

«  La Critical Race Theory est-elle exportable en France ? »
dossier coordonné par Isabelle Aubert et Magali Bessone
Droit & Société, numéro 108

N° 108 | La Critical Race Theory est-elle exportable en France ?

Sommaire 

Une réception francophone de la Critical Race Theory est-elle possible ? Présentation du dossier
Isabelle Aubert, Magali Bessone
De la déracialisation en Amérique : apports et limites de la Critical Race Theory
Daniel Sabbagh
La Critical Race Theory confrontée à Marx
Isabelle Aubert
Récits et contre-récits dans le droit. Usages et critiques du narrativisme juridique dans la Critical Race Theory
Julie Saada
« Si on m’avait écouté dès le début, si on avait écouté mon récit. » Le narrativisme comme legs juridique de la Critical Race Theory ?
Aurélie Lanctôt et Jean-François Gaudreault-Desbiens
Neutralité religieuse, laïcité et Colorblindness : essai d’analyse comparée
Stéphanie Hennette Vauchez
Analyser la suppression du mot « race » de la Constitution française avec la Critical Race Theory : un exercice de traduction ?
Magali Bessone


Isabelle AUBERT, Élodie DJORDJEVIC, Gilles MARMASSE (dir.), La pensée et les normes. Hommage à Jean-François Kervégan, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2021
L’ouvrage La pensée et les normes rend hommage à l’œuvre de Jean-François Kervégan, professeur de philosophie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Philosophe des normativités, Jean-François Kervégan investit les champs de la philosophie allemande et de la philosophie pratique. En histoire de la philosophie allemande… Continuer la lecture


Élodie DJORDJEVIC, Sabina TORTORELLA, Mathilde UNGER (dir.), Les Équivoques de l’institution. Normes, individu et pouvoir, Paris, Classiques Garnier, 2021.
Cet ouvrage présente les équivoques de l’institution et met à l’épreuve la conception singulière de la normativité qu’offre l’institutionnalisme. Juristes et philosophes y analysent les modes d’existence de l’institution, son rôle comme organisation sociale, ainsi que dans la genèse de l’État et de la liberté politique… Continuer la lecture


Jean-François KERVEGAN, Christian SCHMIDT et Benno ZABEL (dir.), “Institutions / Institutionen”, Trivium. Revue franco-allemande de sciences humaines et sociales, 32, 2021.
Avec des contributions traduites en français de Rahel Jaeggi, M. Rainer Lepsius, Isabell Hensel & Gunther Teubner, et Sabine Hark, et des contributions traduites en allemand d’Olivier Beaud, Vincent Descombes, François Dubet, Marcel Mauss et Paul Fauconnet, et Yan Thomas. [Numéro disponible sur le site de la revue]


2020

Elodie BERTRAND, Marie-Xavière CATTO et Alicia-Dorothy MORNINGTON (dir.), Les Limites du marché. La marchandisation de la nature et du corps, Paris, Mare et Martin, 2020.
Comment limiter le marché, lorsque son extension progressive gagne désormais des domaines qui jusqu’à récemment lui échappaient, comme le corps et la nature ? Cette question est au cœur… Continuer la lecture


Magali BESSONE et Sophie GUERARD DE LATOUR (dir.), “La raison a-t-elle encore sa place dans la démocratie ? Hommage à Catherine Audard”, The Tocqueville Review/La Revue Tocqueville, 41/1, 2020. [Présentation sur le site de la revue]


2019

Ricardo Crissiuma, Felipe Gonçalves Silva, Eraldo Souza dos Santos (dir.), «Desobediência civil», Dissonância. Revista de Teoria Crítica, 3, 1, 2019. [Numéro disponible sur le site de la revue]


Magali BESSONE, Faire justice de l’irréparable. Esclavage colonial et responsabilités contemporaines, Paris, Vrin, 2019.
La traite et l’esclavage colonial sont des « crimes contre l’humanité », déclare la Loi du 21 mai 2001, dite « Loi Taubira ». Ce sont des injustices historiques, moralement condamnables. Mais quelle forme politique cette conviction morale peut-elle revêtir ? Pourquoi, comment, punir ou réparer des crimes dont tous les protagonistes sont… Continuer la lecture


Jérôme Couillerot, Élodie Djordjevic, Mélanie Plouviez, Sabina Tortorella (dir.), Marx et le droit, Droit & Philosophie, vol. X, Paris, Dalloz, 2019.
À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Karl Marx, ce dixième volume, dirigé par Jérôme Couillerot, Élodie Djordjevic, Mélanie Plouviez et Sabina Tortorella, est consacré à l’étude des rapports mutuels entre ce penseur et le droit. Réunissant des contributions de philosophes, de juristes et de sociologues, il étudie… Continuer la lecture


2018

Isabelle AUBERT et Jean-François KERVEGAN (dir.), Dialogues avec Jürgen Habermas, Paris, Éditions du CNRS, 2018.
Jürgen Habermas, représentant majeur de l’École de Francfort, est devenu un auteur classique mais son oeuvre complexe et multiforme, composée d’une cinquantaine d’ouvrages et d’un millier d’articles, continue d’être mal identifiée. Comment saisir la diversité de ses intérêts, des théories de l’action et du langage à la morale et au droit ? C’est aussi un acteur qui intervient régulièrement dans la presse et les débats publics… Continuer la lecture


Magali BESSONE (dir.), Méthodes en philosophie politique, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2018.
Le clivage entre philosophie analytique et philosophie continentale a-t-il du sens en philosophie politique ? Peut-on faire de la philosophie politique sans étudier l’histoire des concepts et théories politiques ? La fonction critique de la philosophie politique transforme-t-elle nécessairement cette dernière en philosophie sociale ? Comment la philosophie normative dialogue-t-elle avec les sciences sociales, avec le droit, avec l’économie ?… Continuer la lecture


Marie GARRAU, Politiques de la vulnérabilité, Paris, Éditions du CNRS, 2018.
En une vingtaine d’années, la notion de vulnérabilité est devenue omniprésente dans le débat public et les discours politiques. On ne compte plus le nombre de références aux groupes, populations ou personnes dites « vulnérables ». Mais en quoi consiste cette vulnérabilité à laquelle il est fait référence ? Et quelles en sont les implications morales et politiques ? C’est à ces questions que ce livre est… Continuer la lecture


La liste des publications des membres de NoSoPhi antérieures à 2018 est disponible ICI.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search